« Le guide ultime pour apprendre les deux unités de prière en Islam »

La prière en islam

Le guide ultime pour apprendre les deux unités de prière en Islam

La prière est une partie essentielle du culte islamique et une pratique quotidienne importante pour les musulmans. Il aide à établir une connexion avec Allah, apporte la paix et la tranquillité au cœur et fournit un moyen d’exprimer sa gratitude et de demander conseil. Dans cet article, nous explorerons les bases de la prière en islam, y compris les étapes impliquées et ce que chaque partie de la prière représente.

Préparation

La préparation à la prière dans l’islam implique à la fois une préparation physique et spirituelle. Il est important de s’assurer que vous êtes propre et exempt d’impuretés avant de commencer la prière. Cela peut être accompli en se lavant les mains, la bouche, le nez, le visage, les bras, la tête et les pieds (connu sous le nom de Wudu ou ablution), ou en prenant une douche complète (connue sous le nom de Ghusl).

 

En termes de préparation spirituelle, il est important de faire l’intention de prier et de concentrer l’esprit sur l’acte d’adoration. Cela peut être fait en faisant silencieusement l’intention dans son cœur.

 

Il est également important de faire face à la Kaaba à La Mecque lors de la prière, car cela symbolise la confrontation avec Allah et la reconnaissance de sa présence. Cela peut être fait en faisant face physiquement à la Kaaba si l’on est à La Mecque, ou en utilisant une boussole pour déterminer la direction à partir de son emplacement.

 

En résumé, la préparation à la prière dans l’Islam implique la propreté physique, la prise de l’intention de prier et le fait de faire face à la Kaaba. En nous préparant correctement à la prière, nous pouvons aborder l’acte d’adoration avec un état d’esprit propre et concentré, nous permettant de nous connecter avec Allah et de recevoir tous les bienfaits de la prière.

1ere étape: l'intention

L’intention (niyyah en arabe) est un aspect crucial de la prière dans l’Islam. C’est le désir et le but les plus profonds derrière l’exécution de la prière, et il est considéré comme l’un des piliers de la prière. Le Prophète Muhammed (paix soit sur lui) a dit: « Les actions ne sont que par intention, et chaque personne n’obtiendra que ce qu’elle a pour intention. »

 

L’intention de prier est faite silencieusement dans son cœur, avant le début de la prière. Cette intention donne le ton à la prière et sert de rappel du but derrière l’acte d’adoration.

 

L’intention de prier doit être faite avec sincérité et pour plaire à Allah. Cela ne devrait pas être fait comme une simple formalité ou par habitude, mais plutôt comme un choix conscient et délibéré de se connecter avec Allah.

 

En plus de donner le ton à la prière, l’intention aide également à concentrer l’esprit et le cœur sur l’acte d’adoration. En faisant l’intention de prier, le croyant peut entrer dans la prière avec un état d’esprit clair et concentré, lui permettant de se connecter avec Allah et de recevoir tous les bienfaits de la prière.

 

En résumé, l’intention est un aspect important de la prière dans l’islam et sert de rappel du but et de l’objectif de l’acte d’adoration. Elle doit être faite avec sincérité et pour plaire à Allah, et elle aide à donner le ton et à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière.

2e étape: le Takbir

Takbir (la déclaration de foi « Allahu Akbar ») est la deuxième étape du processus de prière dans l’islam. C’est une déclaration de la grandeur et de la supériorité d’Allah et sert de rappel du but de la prière – établir une connexion avec Allah et reconnaître Sa présence.

 

Le takbir est dit avec les mains levées vers les oreilles et est un signal au reste du corps et de l’esprit que la prière est sur le point de commencer. Il sert de transition entre les préoccupations et les distractions mondaines et le centre spirituel de la prière.

 

En plus de servir de déclaration de foi, le takbir est aussi un moyen de focaliser l’esprit et de purifier le cœur. En disant le takbir, le croyant se rappelle l’importance de se concentrer sur Allah et le but de la prière et peut entrer dans la prière avec un état d’esprit clair et concentré.

 

Le takbir est aussi une façon de montrer l’humilité et la soumission à Allah, reconnaissant qu’Il est plus grand que n’importe laquelle de nos préoccupations et distractions mondaines. En déclarant la grandeur d’Allah, nous pouvons nous concentrer sur Lui et nous connecter plus profondément avec Lui.

 

En résumé, le takbir est une partie importante du processus de prière dans l’islam, servant de déclaration de foi, un moyen de concentrer l’esprit et de purifier le cœur, et un rappel de l’importance de l’humilité et de la soumission à Allah.

3e étape: Se tenir debout (Qiyam)

le qiyam lors de prière

Le Qiyam (debout) est l’une des postures physiques du processus de prière en Islam. C’est un symbole de respect et de soumission à Allah, ainsi qu’une démonstration de la préparation physique et spirituelle du croyant à la prière.

 

Le Qiyam est exécuté après avoir fait l’intention de prier et dit le takbir (déclaration de foi « Allahou Akbar »). Pendant le Qiyam, le croyant se tient les mains levées vers les oreilles et récite des versets du Coran. Cette posture aide à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière et établit une connexion avec Allah.

 

En plus de la posture physique, le Qiyam implique également la préparation spirituelle et l’humilité. Le croyant doit aborder la prière avec un sentiment d’humilité et de soumission à Allah, reconnaissant qu’Il est plus grand que toutes nos préoccupations et distractions mondaines. Cela aide à purifier le cœur et à concentrer l’esprit sur l’acte d’adoration.

 

Dans certains cas, les personnes peuvent ne pas être physiquement capables de se tenir debout pendant la prière. Dans de tels cas, ils peuvent exécuter le Qiyam en s’asseyant ou en se couchant, selon leur niveau de capacité physique. L’important est d’aborder la prière avec un sentiment d’humilité et de soumission à Allah, quelle que soit la posture physique.

 

En résumé, le Qiyam est une partie importante du processus de prière dans l’Islam, servant de symbole de respect et de soumission à Allah, une démonstration de la préparation physique et spirituelle du croyant pour la prière, et un moyen de concentrer l’esprit et le cœur sur le acte d’adoration.

Etape 4: La récitation de la Sourate Al-Fatiha

La récitation d’Al-Fatiha, également connue sous le nom de « Chapitre d’ouverture », fait partie intégrante de la prière en Islam. C’est le premier chapitre du Coran et est considéré comme l’un des chapitres les plus importants du livre.

Al-Fatiha est récitée dans chaque rak’a (unité) de la prière et sert de déclaration de foi en Allah et de reconnaissance de Ses conseils et bénédictions. La sourate commence par la déclaration de la grandeur d’Allah et se poursuit par une série de supplications et de louanges à Allah, demandant sa guidance et sa protection.

 

En plus de son rôle dans la prière, Al-Fatiha est également considérée comme un résumé de l’ensemble du Coran et une déclaration de l’essence de l’islam. En récitant Al-Fatiha, le croyant reconnaît la grandeur d’Allah et affirme sa foi en Lui et en Ses conseils.

 

En termes d’avantages, Al-Fatiha fournit une protection et des conseils au croyant, ainsi qu’augmente sa connexion avec Allah. On dit également que la récitation d’Al-Fatiha fournit une nourriture spirituelle et est une source de bénédictions et de récompenses de la part d’Allah.

 

En résumé, la récitation d’Al-Fatiha est une partie importante de la prière dans l’Islam, servant de déclaration de foi en Allah, de reconnaissance de Ses conseils et de Ses bénédictions, et d’un moyen d’accroître la connexion avec Allah.

 

Écoutez la sourate al Fatiha :

Etape 5: L'inclinaison (Roukou)

Le Ruku (s’incliner) est l’une des postures physiques du processus de prière en Islam. C’est une démonstration d’humilité et de soumission à Allah et est exécuté comme un moyen de reconnaître sa grandeur et de rechercher ses conseils et ses bénédictions.

 

Pendant le ruku, le croyant se prosterne et place ses mains sur ses genoux, tout en suppliant. Cette posture aide à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière et à établir une connexion plus profonde avec Allah.

 

En plus de ses aspects physiques, le ruku implique également l’humilité spirituelle et la soumission à Allah. Le croyant doit aborder le ruku avec un sens de l’humilité, reconnaissant qu’Allah est plus grand que n’importe laquelle de nos préoccupations et distractions mondaines. Cela aide à purifier le cœur et à concentrer l’esprit sur l’acte d’adoration.

 

En résumé, le ruku est une partie importante du processus de prière dans l’islam, servant de démonstration d’humilité et de soumission à Allah et un moyen de reconnaître sa grandeur et de rechercher ses conseils et ses bénédictions. Cela aide à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière et à établir une connexion plus profonde avec Allah.

 

Ruku (s’inclinant): Se pencher à la taille, les mains sur les genoux, et dire « Subhana rabbi al-Azim » (Gloire à mon Seigneur, l’Exalté).

 

Après l’inclinaison, il convient de revenir en position de Qiyam et ensuite d’aller en position de prosternation (sujud).

Etape 6: La prosternation (soujoud)

le soujoud pendant la prière

Le Soujoud (prosternation) est l’une des postures physiques du processus de prière en Islam. C’est une démonstration d’humilité et de soumission à Allah et est exécuté comme un moyen de reconnaître sa grandeur et de rechercher ses conseils et ses bénédictions.

 

Pendant le soujoud, le croyant place son front, son nez, ses mains, ses genoux et ses pieds sur le sol, tout en récitant des supplications. Cette posture aide à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière et à établir une connexion plus profonde avec Allah.

 

En plus de ses aspects physiques, le soujoud implique également l’humilité spirituelle et la soumission à Allah. Le croyant doit approcher le soujoud avec un sentiment d’humilité, reconnaissant qu’Allah est plus grand que n’importe laquelle de nos préoccupations et distractions mondaines. Cela aide à purifier le cœur et à concentrer l’esprit sur l’acte d’adoration.

 

Le soujoud est considéré comme la posture physique la plus importante dans la prière, et on dit qu’elle est la plus proche d’Allah dans cette vie. Par l’acte de Soujoud, le croyant cherche à s’humilier devant Allah et à chercher Sa guidance et Ses bénédictions.

 

En résumé, le soujoud est une partie importante du processus de prière dans l’islam, servant de démonstration d’humilité et de soumission à Allah et un moyen de reconnaître sa grandeur et de rechercher ses conseils et ses bénédictions. Il aide à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière et à établir une connexion plus profonde avec Allah et est considéré comme la posture physique la plus importante dans la prière.

 

Après le premier soujoud, la prière passe en position assise, puis passe à un deuxième soujoud.

 

Pendant le soujoud, nous disons « subhana Allah Rabi al Ala » qui signifie Glorifié soit mon Seigneur, le Très Exalté »

Ensuite nous allons en position assise.

L'assise entre les deux soujoud

La position assise après le soujoud est une partie importante du processus de prière dans l’Islam. Il sert de transition entre les postures physiques de la prière et est exécuté comme un moyen de réfléchir sur la prière et de rechercher les conseils et les bénédictions d’Allah.

 

Pendant la position assise, le croyant est assis sur le sol, les tibias vers le sol et les mains posées sur les cuisses. Cette posture aide à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière et à établir une connexion plus profonde avec Allah.

 

En plus de ses aspects physiques, la position assise après le soujoud implique également une réflexion et une contemplation spirituelles. Le croyant est encouragé à réfléchir à sa prière et à rechercher les conseils et les bénédictions d’Allah, en cherchant à approfondir sa connexion avec Lui.

 

En résumé, la position assise après le ruku est une partie importante du processus de prière dans l’islam, servant de transition entre les postures physiques de la prière et de moyen de réfléchir à la prière et de rechercher les conseils et les bénédictions d’Allah. Cela aide à concentrer l’esprit et le cœur sur la prière et à établir une connexion plus profonde avec Allah.

 

Après la position assise sur le genou, la prière fera un deuxième sujud.

le soujoud pendant la prière

Étape 7 : Se lever du soujoud et effectuer la deuxième rak'a

La deuxième Raka de la prière dans l’Islam est exécutée à peu près de la même manière que le premier raka. Il s’agit de répéter les postures physiques et les récitations qui ont été effectuées dans le premier raka, avec quelques variations mineures.

 

Pour effectuer le deuxième raka, le croyant commence par se lever de la position assise après le deuxième soujoud. Il récite ensuite le takbir (la déclaration de la grandeur d’Allah) et procèdent à l’exécution du roukou comme ils l’ont fait dans le premier raka.

 

Après le roukou, le croyant se lève alors et récite la supplication, avant d’effectuer le premier soujoud. Après le soujoud, il s’assied puis exécute le deuxième soujoud de la même manière que le premier soujoud. Il revient ensuite en position assise.

Étape 8 : Tashahhoud

Le Tachahoud est une partie importante du processus de prière dans l’Islam et est effectué vers la fin de chaque raka. C’est un témoignage de foi et une déclaration de croyance en l’unicité d’Allah et la prophétie du Prophète Muhammed, que la paix soit sur lui.

 

Pendant le Tachahoud, le croyant est assis sur le sol, les tibias vers le sol et les mains posées sur les cuisses. Ils récitent un ensemble spécifique de versets qui témoignent de l’unicité d’Allah et de la prophétie du Prophète Muhammed, que la paix soit sur lui.

 

En plus de sa signification spirituelle, le Tachahoud sert également de temps de réflexion et de contemplation. Le croyant est encouragé à réfléchir à sa prière et à rechercher les conseils et les bénédictions d’Allah, en cherchant à approfondir sa connexion avec Lui.

 

En résumé, le Tachahoud est une partie importante du processus de prière dans l’Islam, servant de témoignage de foi et de déclaration de sa croyance en l’unicité d’Allah et de la prophétie du Prophète Muhammed, que la paix soit sur lui. Il sert également de temps de réflexion et de contemplation et est suivi des salams finaux, au cours desquels le croyant recherche la paix et les bénédictions d’Allah.

Étape 9 : Salaam (Paix)

taslim de la prière

Salam est le terme islamique pour la paix, et c’est aussi une salutation courante utilisée par les musulmans. Dans le contexte de la prière en Islam, le salam fait référence à la dernière étape de la prière.

 

Le salam est exécuté en tournant le visage vers la droite puis vers la gauche tout en disant « as-salamu alaykum » (la paix soit sur vous) à chaque fois. Cet acte symbolise la salutation du croyant à toutes les créations d’Allah, recherchant la paix et les bénédictions non seulement pour lui-même, mais pour toute l’humanité.

 

Le salam est une partie importante du processus de prière dans l’islam, rappelant l’importance de rechercher la paix et les bénédictions pour soi et pour les autres. Il sert également de rappel de l’interdépendance de toutes choses et de l’importance de traiter les autres avec respect et compassion.

 

Terminez la prière en disant « As-salaamu alaykum wa rahmatullah » (la paix soit sur vous et la miséricorde d’Allah) et tournez la tête vers la droite puis vers la gauche.

Conclusion

Chaque partie de la prière sert un objectif spécifique et est l’occasion de se concentrer sur différents aspects de notre relation avec Allah. Le takbir est une déclaration de foi, tandis que la récitation de la sourate Al-Fatihah rappelle l’importance de rechercher les conseils et le soutien d’Allah. L’inclinaison et la prosternation sont des actes d’humilité et de soumission, et le Tachahoud est un moment pour faire des du’a (invocation) et réfléchir sur les bénédictions que nous avons reçues d’Allah.

 

En plus des étapes décrites ci-dessus, il existe certaines règles et l’étiquette qui doivent être observées lors de la prière en Islam. Par exemple, il est important de faire attention à votre apparence, de porter des vêtements propres et modestes et de maintenir un état d’esprit paisible et concentré pendant la prière.

 

Il est également recommandé de prier à intervalles réguliers tout au long de la journée, y compris les cinq prières quotidiennes (Fajr, Dhuhr, Asr, Maghrib et Isha), ainsi que d’effectuer des prières supplémentaires telles que Tarawih pendant le Ramadan.

 

En conclusion, la prière est une partie cruciale du culte islamique et une opportunité de se connecter avec Allah et de rechercher des conseils et du soutien dans notre vie quotidienne. En comprenant les étapes et l’importance de la prière, nous pouvons approfondir notre relation avec Allah et mener une vie plus épanouissante et pleine de sens. Qu’Allah nous accorde la capacité de prier avec sincérité et dévotion, et qu’Il accepte nos prières et nous accorde Ses bénédictions et ses conseils.

 

Si vous êtes un nouveau musulman ou si vous souhaitez vous convertir à l’islam, vous pouvez lire notre article :

comment se convertir à l’islam

 

Vous pouvez également connaître plus en détail la manière d’accomplir la prière ici: La prière – apprendre la Salat en langue arabe

Réservez votre cours d’essai gratuit

 

Vous voulez enfin savoir lire le Coran, discuter en arabe avec vos enfants, et étudier l’islam sans passer par la traduction.

 

30 minutes gratuites offertes avec ton professeur égyptien diplômé.

 
 

La prière – apprendre la Salat en langue arabe

La prière - apprendre la Salat en langue arabe

La prière - apprendre la Salat en langue arabe

La «Salah» ou «prière» est une forme de culte unique dans l’islam. Après le témoignage de foi «Shahada», la prière est le deuxième pilier. Ainsi il est le plus important pilier de l’islam dont les musulmans accomplissent la prière 5 fois par jour.

 

Introduction à la prière – Salat

 

La prière implique divers mouvements physiques, comme se tenir debout, s’incliner, se prosterner et s’asseoir. Ainsi, chacun de ces mouvements vous oblige à réciter des versets coraniques et invocations en arabe. Si vous voulez apprendre à prier en arabe, vous devrez comprendre que la «Salah» se compose de différentes unités de prières, également connues sous le nom de «Rakah» et que chaque unité implique quelques étapes de base. Sans plus tarder, apprenons à pratiquer la prière en arabe. Les étapes impliquées dans la prière:

  • Se tenir debout
  • Takbir
  • La récitation de la Fatihah
  • L’inclinaison – Ruku
  • La prostration –Soujoud
  • L’assise –Tachahud

 

Étape 1 – Se tenir debout (ayez l’intention de d’effectuer la prière)

 

 

Faites l’intention dans votre cœur afin de commencer la prière. Vous devez vous concentrer sur la prière elle-même et non sur les questions de ce bas monde.

 

Étape 2 – Takbir

 

Salat prière - dire Allahu akbar

 

salat - prière dire Allahu akbar

 

Maintenant, levez vos mains à hauteur de vos oreilles en récitant «Allahu Akbar» (Allah est le plus grand).

Ecouter le Takbir: 

 

Étape 3 – Récitation (Sourate al Fatihah)

 

prière - récitation de la fatiha

réciter la fatiha pendant la prière

 

Maintenant, abaissez les deux mains et placez-les sur votre nombril jusqu’à votre poitrine. Assurez-vous que votre main droite est au-dessus de la main gauche et récitez le premier chapitre du Coran appelé “al Fatihah”. Commencez votre prière en récitant cette phrase arabe: « a ‘udhu billahi mina Shaytan ar Rajim« 

 

أَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيمِ

 

 

Traduction: «Je cherche refuge en Allah contre le maudit Shaytan (diable).»

 

Puis récitez la sourate Fatihah:

بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ ﴿١﴾ الْحَمْدُ لِلَّـهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ ﴿٢﴾ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ ﴿٣﴾ مَالِكِ يَوْمِ الدِّينِ ﴿٤﴾ إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ ﴿٥﴾ اهْدِنَا الصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمَ ﴿٦﴾ صِرَاطَ الَّذِينَ أَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ غَيْرِ الْمَغْضُوبِ عَلَيْهِمْ وَلَا الضَّالِّينَ ﴿٧﴾

 

Traduction: « Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Maître du Jour de la rétribution. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours. Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés. »

 

Étape 4 – Se prosterner (Ruku)

 

 

prière - inclinaison

 

salat - prière inclinaison

 

Tout en vous prosternant, récitez «Allahu Akbar». Gardez le dos droit horizontal avec le sol et les mains sur les genoux, tandis que vos yeux doivent être attentifs au sol où vous allez vous prosterner. Dans cette position inclinée, récitez trois fois cette phrase arabe: « subhana Rabi al adhim »

 

 

Traduction: « gloire à mon Seigneur, le Magnifique »

 

Après avoir récité ceci, revenez à votre position debout. En vous levant de la position «Ruku», amenez vos deux mains à hauteur de vos oreilles et récitez: « sami’a Allahu liman hamida« 

 

 

Traduction: «Allah entend ceux qui le louent, Notre Seigneur, tout est louange pour toi.»

 

Étape 5 – La prostration (Soujoud) lors de la prière

 

prière - soujoud

 

prière - prosternation

sojoud - prosternation-  prière - salat

 

Tout en vous prosternant au sol, dites «Allahu Akbar». Dans cette position, vos paumes, votre front, votre nez, vos genoux, vos deux mains et vos orteils doivent toucher le sol. Pendant que vous êtes à Sujud, récitez cette phrase 3 fois: « subhana rabbi al ‘ala« 

 

 

Traduction: “gloire mon Seigneur, le Très-Haut.»

 

Étape 6 – Assis

 

En vous levant du Sujud, dites «Allahu Akbar» et asseyez-vous sur la jambe gauche pendant un moment dans une position telle que le pied gauche repose sur le sol tandis que le pied droit est droit. Maintenant, pour exécuter le deuxième soujoud, répétez l’étape 4 et récitez à nouveau subhanna Rabbi al Alaa 3 fois.

 

Levez-vous de cette position prosternée et revenez à votre position debout en disant «Allahu Akbar».

 

Bien joué! Vous avez maintenant terminé une rakah.

 

Dans chaque prière, la première rakah est effectuée dans ces étapes. De plus, à la fin de chaque deuxième rakah, le tashahud est exécuté.

 

Étape 7 – L’assise et le Tachahud

La première partie du Tachahud

 

assise - prière

 

tachahoud - prière

 

Cette étape est effectuée tous les 2 rakah. Dans cette étape, après avoir fait 2 Sujud, vous devez vous asseoir et réciter une supplication en arabe appelée «Attahiyat». Vous devez lever l’index de votre main droite et réciter: « At-tahiyyatoulillah, wa as-salawatou wa tayyibat, assalamou ‘alayka ayyouha nabiyyou wa rahmatoullahi wa barakatouh, assalamou ‘alayna wa ‘ala ‘ibadillahi assalihin, ashhadou an la ilaha illallah wa ashhadou anna mouhammadan ‘abdouhou wa rasoulouh. »

 

التحيات لله والصلوات والطيبات، السلام عليك أيها النبي ورحمة الله وبركاته، السلام علينا وعلى عباد الله الصالحين، أشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له، وأشهد أن محمدًا عبده ورسوله

 

Traduction: «Tous les compliments, prières et paroles pures sont dus à Allah. La paix soit sur vous, ô Prophète, et la miséricorde d’Allah et ses bénédictions. La paix soit sur nous et sur les justes serviteurs d’Allah. Je témoigne que nul n’a le droit d’être adoré sauf Allah, et je témoigne que Muhammad est son serviteur et son messager. »

 

La deuxième partie du Tachahud

 

Plus important encore, dans la rakah finale de votre prière, après le tashahud, vous devrez réciter la deuxième partie du tachahud. récitez:

 

« Allahoumma salli ‘alâ saidina Mohammad wa‘alâ ‘alisaidina  Mohammad, kamâ salayta ‘alâsaidina Ibrahîm wa ‘alâ‘alisaidina Ibrahîm, wa barik ‘alâ saidina Mohammad wa ‘alâ ‘ali saidnaMohammad kamâ barakta ‘alâsaidina Ibrahîm wa ‘alâ ‘ali saidina Ibrahîm,fialalamin  inaka hamidoun majîd « 

 

اللهم صل على محمد وعلى آل محمد كما صليت على إبراهيم وعلى آل إبراهيم إنك حميد مجيد، اللهم بارك على محمد وعلى آل محمد كما باركت على إبراهيم وعلى آل إبراهيم إنك حميد مجيد

 

Traduction: «O Allah, envoie des prières sur Muhammad et sur la famille (ou les disciples) de Muhammad, Tout comme vous avez envoyé des prières sur Ibrahim et la famille (ou les disciples) d’Ibrahim, en vérité, vous êtes plein de louange et de majesté. O Allah, bénis Muhammad et la famille (ou les disciples) de Muhammad comme tu as béni Ibrahim et la famille (ou les disciples) d’Ibrahim, en vérité, vous êtes plein de louange et de majesté. »

 

Comment terminer la prière ?

 

taslim- prière

 

 

Lorsque vous aurez terminé tout les Rakat (unités de prière), vous devrez terminer cette prière. Ainsi vous réciterez en tournant votre visage vers la droite en disant:

 

السلام عليكم و رحمة الله

 

Traduction: Que la paix et la miséricorde d’Allah soient avec vous

 

taslim- prière - salat

 

Puis à gauche, en disant

 

السلام عليكم و رحمة الله

 

Traduction: Que la paix et la miséricorde d’Allah soient avec vous

Maintenant, votre prière – salat est terminée.

 

Combien de rakah sont nécessaires pour effectuer la prière?

 


Les 5 prières quotidiennes ont un nombre différent de rakah à effectuer:

 

  • Fajr (matin): 2 Rakat
  •  Dhouhour (midi): 4 rak’at
  • Asr (après-midi): 4 Rakat
  • Magreb(coucher de soleil): 3 rak’at
  • Icha (soir): 4 Rakat.
  •  

Il y a une spécificité pour les prières de salat dhouhour et Asr: la récitation d’al Fatiha et de la sourate après restent silencieuses. Aussi, pour la prière Fajr, vous devez réciter la Fatiha et la sourate à haute voix après. Vous devez faire la même récitation à haute voix lors des 2 premières prières Rakat pour le Maghreb et le Icha .

 

Il est conseillé de lire une sourate ou certains versets du Coran après la récitation d’al Fatiha. La récitation de cette sourate supplémentaire est uniquement pour les 2 premiers Rakat de chaque prière.

 

En conclusion

 

Maintenant que vous avez appris à effectuer une rakah complète en arabe, vous pouvez effectuer toute la prière en répétant ces étapes en fonction du nombre de rakah impliquées dans chaque prières.

 

Le centre al-dirassa dispense des cours en sciences islamiques avec des profs francophones. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour en savoir plus sur le sens des actes effectués pendant la prière, nous vous recommandons l’article suivant: Le guide ultime pour apprendre les deux unités de prière en Islam

 

 

Réservez votre cours d’essai gratuit

 

Vous voulez enfin savoir lire le Coran, discuter en arabe avec vos enfants, et étudier l’islam sans passer par la traduction.

 

30 minutes gratuites offertes avec ton professeur égyptien diplômé.