L’histoire du Masjid al-Haram – La Mecque

L’histoire du Masjid al-Haram - La Mecque

La sainte et grande mosquée de La Mecque ou Masjid al-Haram a été construite autour de « Kaaba ». C’est là où des millions de musulmans viennent effectuer des pèlerinages comme le Hajj et la Omra. Les musulmans prient et se rassemblent au Masjid al-Haram pour effectuer le « Tawaf» (le circumambulation rituelle autour de la Kaaba).

 

L’importance du Masjid al-Haram

 


La kaaba et la Makkah Clock Royal Tower

  • C’est la plus grande mosquée du monde où les musulmans se réunissent et prient.
  • C’est le lieu le plus saint de la terre car la Kaaba se situe en son centre.
  • Il y a neuf minarets.
  • La mosquée accueille également des millions de pèlerins venant effectuer le Hajj et la Omra.
  • Il n’est plus nécessaire de rechercher la Qibla. en effet, la Kaaba est le point d’orientation des prières. Ainsi, vous pouvez simplement regarder Kaaba et être conscient de la présence d’Allah (SWT) au Masjid al-Haram.
  • La présence du puit de «Zamzam» au sein de la mosqué de la Mecque. En effet, il n’a jamais tarit depuis sa découverte.

 

Histoire de Masjid al-Haram

 

l'histoire de la Mecque

Selon la croyance islamique, le prophète Ibrahim avec son fils Ismail construirent le Masjid al-Haram. Allah leur a ordonné de construire la mosquée et la kaaba. Au fil du temps, cette mosquée sainte connue différents agrandissement, reconstruction et modernisation. Cependant, sa première extansion commenca sous la supervision du calife Omar Ibn al-Khattab au 7ème siècle (calendrier géorgien).

 

Chaque année, le nombre de pèlerins augmentait considérablement. Le deuxième Caliphe Omar ordonna de démolir certains des bâtiments adjacents à Kaaba. Ainsi, il voulait accueillir autant de pèlerins que possible. On y construit un mur afin d’apprécier une plus grande zone de prière.

 

De même, un nouvel agrandissement de la zone de prière et de la toiture a eu lieu à l’époque de son successeur, le calife Uthman Ibn Affan (644-656).

 

Agrandissement et rénovation extensifs du Masjid al-Haram

 

Plus tard, suite à la conquête de la Mecque par le calife Abdul Malik bin Marwan d’Ibn Zubayr, on sureleva les murs extérieurs du Masjid al-Haram. De plus, on repeint les chapiteaux des colonnes en or tandis que l’on fit recouvrir le plafond de teck.

 

En remplaçant des colonnes en bois par des colonnes en marbre, son fils a par la suite contribué à l’embellissement de la mosquée. Il a également orné les arcades de mosaïques. Le calife abbasside al-Mahdī (775-785), a démoli la mosquée d’origine ainsi que ses environs et a agrandi la conception. Une reconstruction plus approfondie a eu lieu sur un plan en grille, déplaçant les murs extérieurs de sorte que la Kaaba se trouve au milieu de la cour.

 

Après la démolition de la mosquée par les incendies et les inondations, elle a été restaurée au début du 14ème siècle. En 1571, le sultan ottoman Selim II chargea l’architecte Sinan d’apporter des modifications à la structure, une autre rénovation de la mosquée a été entreprise. Les ajouts ottomans tels que le remplacement du toit plat par de petits dômes sont les plus anciennes parties durables de la structure moderne. Ainsi, trois minarets surmontés de créneaux ont également furent construits à l’époque du calife Al-Mahdi et furent placés au-dessus des portes de la mosquée Bab al-Salam, Bab Ali ainsi que Bab al-Wadi. De plus, Le chemin entre Al-Safa et Al-Marwah a également fut prolongé et inclus dans la structure de la mosquée.

 

Extension de la mosquée sacrée à l’époque contemporaine

 

Les efforts de développement ont été relancés par le roi Abdulaziz Al Saud, et le roi Fahd a suivi. Le roi Abdallah Ibn Abdulaziz fut à l’origine d’une campagne visant à augmenter considérablement la taille de la mosquée d’environ 800 000 à 2 millions de fidèles.

 

Sous le règne du roi Salman, un quatrième projet d’agrandissement fournissant la climatisation à tous les espaces clos et agrandissant la partie nord ont été développés.

Réservez votre cours d’essai gratuit

 

Vous voulez enfin savoir lire le Coran, discuter en arabe avec vos enfants, et étudier l’islam sans passer par la traduction.

 

30 minutes gratuites offertes avec ton professeur égyptien diplômé.