Pourquoi jeûner le jour d’Achoura ?

Pourquoi jeûner le jour d'Achoura

Pourquoi jeûner le jour d’Achoura ?

Le mois sacré d’Al-Mouharram, est l’un des quatre mois sacrés de l’année hégirienne avec les mois de Dhou’l-Qi’dah, Dhou’l-Hijjah, et Rajab. C’est un mois extrêmement vertueux où il y a des récompenses spéciales pour certains actes, comme le jeûne. Abou Hourayrah, (RAA) a rapporté que le Prophète (PSL) a dit : « Le meilleur jeûne après celui de Ramadan est le jeûne pendant le mois d’Al-Muharram ; et les meilleures prières après les obligatoires sont les prières de la nuit. » (Sahih Mouslim). Aussi, le dixième jour de Mouharam est appelé le jour d’Achoura. Découvrons son importance auprès des musulmans.

L’importance du jour d’Achoura

 

Le dixième jour de Mouharam est donc le jour d’Achoura. Ibn ‘Abbas, (RAA) a rapporté que :

« Quand le Prophète (PSL) est arrivé à Médine, il a observé que les Juifs jeûnaient le jour dixième jour du mois de Mouharram (ce jour est appelé Achoura), alors le Prophète (PSL) leur a demandé : « Pourquoi jeûnez-vous ce jour-là ? » ils ont répondu : « C’est un grand jour. C’est ce jour-là qu’Allah a sauvé Moussa (Moïse) et ses disciples en noyant Pharaon et son peuple, donc Moussa a jeûné ce jour par gratitude envers Allah et c’est pourquoi nous jeûnons également ce jour-là. Le Prophète (PSL) a répondu : « Nous avons plus de droits sur Moussa que vous. » et là-dessus, le Prophète (PSL) jeûna ce jour-là et ordonna à tous les musulmans de faire de même. » (rapporté par Al Boukhari et Mouslim).

 

Ainsi, premièrement, avant qu’Allah (SWT) n’ordonne le jeûne du mois de Ramadan, c’était le jeûne d’Achoura qui était obligatoire pour les musulmans. Par la suite, c’est devenu une Sounna fortement recommandée.

Le parallèle entre l’immigration de Moussa et du Prophète Mouhamed (PSL)

 

Il est important pour le croyant de se rappeler les prémices de l’immigration du Messager d’Allah (PSL) de la Mecque à Médine.  Aussi, de la façon dont les non-croyants  ont essayé de le tuer, mais Allah (SWT) le protégea afin que personne ne puisse lui faire du mal.

De même, le jour de Achoura commémore un autre Prophète qu’Allah (SWT) a sauvé ; le Prophète Moussa (PSL).Pharaon et ses soldats voulaient le tuer, lui et ses disciples. Ainsi, Allah (SWT) ordonna à Moussa d’emmener son peuple et d’émigrer d’Égypte vers le Sinaï. Cependant lorsqu’il s’en alla, Pharaon et ses soldats les rattrapèrent, jusqu’à ce qu’ils furent conduits à la mer et n’avaient nulle part où s’échapper.

 

Alors Allah (SWT) ordonna à Moussa de frapper l’eau de la mer avec son bâton. La mer se divisa comme s’il s’agissait de deux énormes montagnes. Ce fut l’un des miracles majeurs du Prophète Moussa (PSL).

 

Nous voyons donc que ces deux immigrations sont similaires, l’immigration du prophète Mohammed (PSL) et l’immigration du prophète Moussa (AA). Les deux prophètes ont reçu des révélations d’Allah (SWT), et tous deux ont été attaqués par le peuple et chassés de leur pays par crainte pour leur vie.

 

Et pourtant, il y a une différence entre la nation de Mouhamed (PSL) et la nation du Prophète Moussa (AA). La différence est la suivante :

l"hospitalité arabe

 

L’immigration du Prophète Moussa (AS)

 

Lorsque le Prophète Moussa (AA) prit ses partisans et vint devant la mer, et virent Pharaon et ses soldats juste derrière eux, ils n’étaient conscients et préoccupés que par leur vie.  Ainsi, ils crièrent après Moussa, lui disant :

 

« nous as-tu fais sortir de notre terre pour que Pharaon nous tue ? Nous souhaiterions ne jamais vous suivre ».

 

Allah (SWT) rapport ce récit dans la sourate Ac-Chouara :

 

« Et quand les deux groupes se sont vus, les compagnons de Musa ont dit, nous sommes sûrs d’être rattrapés, a dit Musa, non en vérité Allah est avec moi et Il me guidera et nous apportera la victoire alors nous avons révélé à Musa en disant frapper la mer avec ton bâton et il s’est séparé et chaque partie est devenue comme une énorme montagne. Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de Moïse dirent : « Nous allons être rejoints ». Il dit : « Jamais, car j’ai avec moi mon Seigneur qui va me guider ». Alors Nous révélâmes à Moïse : « Frappe la mer de ton bâton ». Elle se fendit alors, et chaque versant fut comme une énorme montagne. » (26, versets 61 à 63)

 

Quand Allah (SWT) les sauva,  ils virent le miracle. Cependant, peu de temps après avoir traversé la mer, et au lieu de remercier Allah (SWT) qui les avait sauvé du pharaon et de la noyade, ils passèrent à côté de personnes qui adoraient des idoles. Ils demandèrent alors à Moussa de leur permettre de faire de même, oubliant leur Seigneur. Allah (SWT) rapporte le récit dans la sourate al ‘A-Araf :

 

Et Nous avons fait traverser la Mer aux Enfants d’Israël. Ils passèrent auprès d’un peuple attaché à ses idoles et dirent: «O Moïse, désigne-nous une divinité semblable à leurs dieux.» Il dit: «Vous êtes certes des gens ignorants.” (7:138)

 

L’immigration du Prophète Mouhamed (PSL)

 

Cependant la réaction de la oumma musulmane à la migration du Prophète (PSL) a été totalement différente. En effet, lorsque le Messager d’Allah (PSL) immigra, Abou Bakr l’accompagna et il se préoccupa de la sécurité et de la vie de notre prophète plus que de sa propre vie.

 

C’est pourquoi Allah (SWT) a mentionné Abou Bakr dans le Coran, reflétant un tel soin et une telle conscience. Allah (SWT) a dit :

 

Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon: «Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous.» Allah fit alors descendre sur Lui Sa sérénité «Sa sakîna» et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage. (9, verset 40)

 

Quand Allah (SWT) sauva son prophète, et les musulmans de Médine l’accueillirent en louant Allah (SWT), disant : « La louange est un devoir sur nous chaque fois qu’un appelant appelle Allah ».

 

La mosquée du Prophète à Médine

En savoir plus: histoire de la mosquée de Médine

 

L’importance du jeûne du jour d’Achoura et sa récompense

 

Ibn Abbas (RAA) a déclaré: « Je n’ai jamais vu le Messager d’Allah (PSL) si désireux de jeûner autre que ce jour d’Achoura et ce mois-ci (ce qui signifie Ramadan).« 

 

Lorsqu’un des compagnons du Prophète l’interrogea sur la récompense pour le jeûne du jour d’Achoura, il (PBUH) a dit:

 

« J’espère qu’Allah (SWT) l’acceptera en pardonnant mes péchés au cours de la dernière année. » (Rapporté par An-Nassa’i)

 

 

Il (SAWS) a également dit : « C’est de la générosité d’Allah envers nous, pour jeûner un jour, il nous donne le pardon pour les péchés d’une année entière. »  (Rapporté par Mouslim)

 

Notre attitude vis-à-vis du jour d’Achoura

 

En tant que musulmans, nous devrions être désireux de jeûner le neuvième ainsi que le dixième de ce mois.

 

L’imam Mouslim a rapporté que : « lorsque le Messager d’Allah (PSL) jeûnait le jour d’Achoura, Un compagnon dit : O Messager d’Allah, c’est un jour vénéré par les Juifs. Le prophète (PSL) a dit : « L’année prochaine, nous jeûnerons le neuvième jour. »

 

Mais si cela n’est pas possible, alors nous devrions essayer de jeûner les autres jours de ce mois sacré tels que les lundis, jeudis ou les trois jours du milieu du mois (c’est-à-dire les douzième, treizième et quatorzième). Il est très important que les musulmans prennent des dispositions pour leur au-delà en augmentant leurs performances d’actes pieux. Allah (SWT) dit :

 

« Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra » (99 :7)

 

En tant que musulmans, nous devons donc comprendre que l’occasion de l’Achoura et son jeûne sont dérivés des enseignements du Prophète (PSL). Ils permettent de se souvenir du salut du Prophète Moussa (AA) de Pharaon. Tout ce qui est ajouté par quelqu’un d’autre que le Prophète (PSL) est une innovation ou bid’aa et n’est pas de cette religion.

 

Qu’Allah (SWT) accepte nos bonnes actions, fasse de nous de ceux qui suivent la Sounnah du Prophète (PSL) et fasse de cette nouvelle année islamique une de bénédictions et de victoires pour la Oumma musulmane.

 

Cette article est miantenant terminé. Pour plus d’informations, contactez le centre al-dirassa qui vous proposera le meilleur programme pour apprendre l’arabe, le Coran et l’Islam.

Réservez votre cours d’essai gratuit

 

Vous voulez enfin savoir lire le Coran, discuter en arabe avec vos enfants, et étudier l’islam sans passer par la traduction.

 

30 minutes gratuites offertes avec ton professeur égyptien diplômé.