Les règles de la lettre Ra – ر – Leçon 8

Centre al-dirassa: langue arabe, Coran et sciences islamiques en ligne

Les règles de la lettre Ra – ر – Leçon 8

Introduction

 

Nous continuons notre série de cours sur l’apprentissage des règles de tajwid du Saint Coran. Nous avons appris a prononcer correctement les lettres arabes par l’étude des points de sortie des lettres et de leurs caractéristiques.

Nous allons dans cette huitième leçon de Tajwid  plus spécifiquement étudier les règles de lecture de la lettre Ra – ر dans le Coran. En effet, la méthode de  lecture de cette lettre comporte deux catégories :

  • Rugueux/épaix – تَفْخِيم

  • Doux/fin – تَرْقِيق

1. Le Ra – ر rugueux/épaix – تَفْخِيم

 

Définition : Pour produire ce son, à l’arrière de la langue s’élève dans la bouche. Cette élévation de la langue produit un son épais ou lourd.

 

Il existe 5 situations qui obligent à produire un son épais avec la lettre arabe Ra – ر :

  • Lorsque la Ra – ر porte une fatha ou une damma :

 

Exemple :

 

Lettre

Exemples

Sourate/verset

رَ رَسُولُ اللَّهِ

91/13

رُ فَعَقَرُوها

91/14

 

 

  • Lorsque la lettre Ra – ر porte un soukoune tandis que la lettre arabe la précédente porte une fatha ou une damma.

 

Exemple :

 

Lettre

Exemples

Sourate/verset

رْ précédé d’une fatha

وَالْأَرْضِ وَمَا طَحَاهَا

91/6

رْ précédé d’une damma

حَتَّىٰ زُرْتُمُ الْمَقَابِرَ

102/2

 

 

  • Lorsque la lettre Ra – ر porte un soukoune et que la lettre précédente porte une kasra tandis que la lettre suivant le Ra – ر est une lettre arabe ayant pour caractéristique l’élévation – الإِسْتِعْلاء  et ne porte pas de kasra.

 

Exemple :

 

Exemple

Sourate/verset

كانَتْ مِرْصادًا

78/21

 

 

  • Lorsque la lettre Ra – ر porte un soukoune et que la lettre précédente porte une kasra “d’aide” (c’est-à-dire, une kasra qui n’existe pas à l’origine du mot mais qui est là en support pour faciliter la lecture du mot).

Exemple

 

Sourate/verset

ارْجِعِي إِلَىٰ رَبِّكِ

89/28

 

 

  • Lorsque la lettre Ra – ر porte un soukoune d’arrêt

 

Le soukoune d’arrêt : lorsque le lecteur s’arrête sur un mot du Coran lors de sa lecture,  ce mot va subir une modification orale de son écriture. Ainsi, le mot portera un soukoune sur sa dernière lettre qui n’est pas à l’origine écrit mais qui a pour cause l’arrêt sur cette lettre.

Par exemple,le verset  وَالْعَصْرِ : si on décide de s’arrêter sur le dernier mot : وَالْعَصْرْ. Le dernier soukoune sur la dernière lettre du mot- الْعَصْرْ est un soukoune d’arrêt uniquement existant à l’oral et ne sera jamais écrit ainsi dans le Coran.

Ainsi, lorsque la lettre Ra – ر porte un soukoune d’arrêt  et qu’il est précédé par la lettre  Ya – ي portant un soukoune, et dont la lettre précédant le Ya porte une fatha ou une kasra,  on appliquera une lecture rugueuse de la lettre Ra.

 

Lettre

Exemples

Sourate/verset

La 3e lettre porte une fatha et la deuxième un soukoune

وَالْعَصْرِ

103/1

La 3e lettre porte une damma et la deuxième un soukoune

خُسْرٍ

103/2

 

 

2. Le Ra- ر doux/fin – تَرْقِيق

 

Définition : l’arrière de langue s’abaisse de sorte qu’un son plat soit produit.

 

Il existe quatre cas de figures de lettre Ra- ر qui sont produites avec un son doux :

  • Lorsque la lettre Ra – ر porte une kasra

 

Exemples

Sourate/verset

وَبُرِّزَتِ الْجَحِيمُ

79/36

لِكُلِّ امْرِئٍ مِّنْهُمْ

80/37

 

 

  • Lorsque la lettre Ra – ر porte un soukoune et que la lettre précédente porte une kasra d’origine.  Les deux lettres se retrouvent dans un même mot tandis que la lettre Ra – ر n’est pas suivie d’une lettre de l’élévation – الإِسْتِعْلاء.

 

Exemple

Sourate/verset

اذْهَبْ إِلَىٰ فِرْعَوْنَ

79/17

 

 

  • Lorsque la lettre Ra- ر porte un soukoune (résultant d’un arrêt aussi bien en milieu qu’en fin de verset) et que la lettre arabe précédente est un Ya – ي portant un soukoune.

Exemples

Sourate/verset

يَوْمَئِذٍ لَّخَبِيرٌ

100/11

ذَٰلِكَ الْفَوْزُ الْكَبِيرُ

85/11

 

 

  • Lorsque la lettre Ra – ر porte un soukoune (résultant d’un arrêt aussi bien en milieu qu’en fin de verset) tandis que la lettre la précédente a pour caractéristique de l’abaissement – الإِسْتِفْعال  portant un soukoune tandis que la lettre la précédant (donc la troisième lettre) porte une kasra.

Exemple

Sourate/verset

قَسَمٌ لِّذِي حِجْرٍ

89/5

 

 

Conclusion

 

Cette huitième leçon de Tajwid du Saint Coran est maintenant terminée. Nous avons appris dans cette leçon l’emploi de la lettre Ra- ر dans la lecture du Saint Coran. Nous avons pu voir qu’il existe deux types de prononciation de cette lettre arabe, l’une rugueuse et épaisse et l’autre plus douce.

Nous avons pu remarquer l’importance de connaître les caractéristiques des lettres arabes qui peuvent influencer la prononciation de la lettre Ra – ر.

Lorsque de la leçon prochaine incha Allah, nous apprendrons les règles régissant la lecture de la lettre Lâm – ل dans le Saint Coran.

Vous n êtes pas inscrit à ce cours.