Les modes de récitation – Leçon 24

Centre al-dirassa: Arabe, Coran et Islam en ligne

Les modes de récitation – Leçon 24


Introduction

Dans cette 24e leçon de Tajwid, nous allons apprendre les différents modes de récitation du Saint Coran. En effet, il existe plusieurs façon de réciter le texte du Coran que les savants ont divisé en trois catégories :

  • At- Tahqiqالتَّحْقِيق

  • Al-Hadrالحَدْر

  • At-Tadwirالتَّدْوير

Ces trois modes de récitation sont permis et le lecteur est libre de choisir celui qui lui convient. Allah le Très Haut nous a ordonné de réciter le Coran d’après ses règles :

وَرَتِّلِ الْقُرْآنَ تَرْتِيلًا

 

“Et récite le Coran, lentement et clairement”. (73-4)

Le Tartilالتَّرْتِيل

qui vient du mot – رَتِّلِ

signifie :  c’est la Tajwid des lettres et la connaissance des arrêts.

 

1. At- Tahqiq – التَّحْقِيق

A. Définition

C’est la récitation lente et précise. Elle est est méticuleuse et attentive au sens. Cette récitation donne à chaque lettre sa place, ses caractéristiques et sa juste mesure en accord avec les règles de Tajwid.

 

Exemple de la récitation lente – التحقيق

 

أَعُوذُ بِاللَّهِ مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيْم


 

B. L’exagération dans la prolongation des lettres – التَّمْطِيط

 

Il conviendra de ne pas exagérer dans la prononciation des lettres notamment en les élongeant de trop. Cette pratique, appelée At-Tamtit – التَّمْطِيط

, n’est pas permise.

 

Exemple 1 d’allongement exagéré –  التَّمْطِيط

 

Ceci se produit lorsque l’on allonge des lettres qui n’ont pas de marque de prolongation écrite. Par exemple, la lecture du verset :

وَ لَقَدْ كُنتُم

Lors de la lecture du mot كُنتُم

il ne faut pas allonger la lettre Wa- و

. Écoutons l’erreur de prolongation – التَّمْطِيط

de cette voyelle qui sera prononcée :

كُونتُم

 

Exemple 2 d’allongement exagéré –  التَّمْطِيط

 

Le verset :

إِنَّ الَّذينَ

Parfois, certaines personnes ajoutent une prolongation à la Kasra du mot إِنَّ

et le prononcent ainsi :

إِيْنَّ الَّذينَ



2. Al-Hadr – الحَدْر

A. Définition

 

C’est une récitation rapide avec rythme soutenu. Récitation rapide avec un débit de course élevé qui prend néanmoins en compte les règles de Tajwid. On appelle également cette récitation At-Tartilالتَّرْتِيل

.

Exemple de la récitation rapide – الحدر

 

أَعُوذُ بِاللَّهِ مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيْم

 

B. La fusion des lettres entre elles – دَمْجُ الحُروف

 

La récitation rapide doit se faire en accord avec les règles de Tajwid. Ainsi, il conviendra de faire attention à ne pas fusionner ou assembler des lettres entre elles à cause d’une récitation trop rapide. Par exemple , le verset :

وَ لَقَدْ جَعَلْنا فِي السَّماء

La personne se précipitant trop dans sa récitation pourrait mêler des lettres à d’autres et réciter ainsi :

 

Ici, le lecteur ne prononce pas  جَعَلْنا

mais plutôt جَعَنا  
omettant ainsi de prononcer correctement la lettre Lam – ل

.

Il est donc permis de lire rapidement le Coran cependant il faudra faire attention à ne pas faire fusionner des lettres entre elles à cause de la rapidité et du manque de prononciation claire des lettres.


3. At-Tadwir – التَّدْوير

 

C’est une lecture intermédiaire entre At-Tahqiq et Al-Hadr. C’est donc une récitation dont la vitesse n’est ni lente, ni rapide. On appelle également cette récitation At-tawasut التَّوَسُط

.

 

Conclusion

 

Nous avons donc appris dans cette leçon de Tajwid qu’il existe 3 modes de récitation permis.

Il convient de veiller à prononcer correctement les lettres quel que soit le choix parmi ces récitations afin de ne pas allonger certaines lettres, ni se précipiter dans la lecture au risque de fusionner des lettres entre elles.

Dans la leçon prochaine incha Allah nous apprendrons l’importance de l’invocation en islam et quelques invocations tirées du Saint Coran.

You are not Enrolled in this Course.