Les règles du Noune Sakina et du Tanwine – leçon 11

Centre al-dirassa: Arabe, Coran et Islam en ligne

Les règles du Noune Sakina et du Tanwine – leçon 11

Introduction

 

Cette onzième leçon pour apprendre le tajwid du Saint Coran en ligne s’intéresse aux règles de lecture de la lettre Noune Sakina – نْ et du tanwine.

Les règles qui s’appliqueront à la lecture du Noune Sakina – نْ et du tanwine se résument ainsi :

Noune sakina et tenwine - leçon11

  • Noune Sakina – نْ et tanwine : une même lettre

En tajwid, un Noune Sakina – نْ et un tanwine sont considérés comme étant les mêmes car au niveau de leur sonorité, le tanwine sonne comme un Noune Sakina. Ainsi, ils répondront aux mêmes règles de Tajwid.

Écoutons les exemples ci-dessous pour plus de clarification et observons la similitude sonore entre la lettre Noune Sakine et le Tanwine lorsqu’elles portent la même voyelle :

 

Tanwine

Noune Sakina

Audio

ـً أَنْ
ـٌ أُنْ
ـٍ إِنْ

 

Exemples avec tanwine

Exemple avec Noune Sakina

Audio

بً بَنْ
بٌ بُنْ
بٍ بِنْ

 

1. La prononciation claire – الإِظْهار

 

Définition : c’est le fait de prononcer la lettre depuis son point de sortie clairement et distinctement, sans aucun changement.

Les conditions de cette règle sont les suivantes :

  • La présence du Noune Sakina – نْ ou du Tanwine

  • Elles sont suivies par l’une des lettres dont le points de sortie est la gorge :

ء – ه – ح – خ – ع – غ

Exemples de la prononciation claire – الإِظْهار avec le Noune Sakina – نْ

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ح فَصَلِّ لِرَبِّكَ وَانْحَرْ

108/2

خ وَأَمَّا مَنْ خَافَ

79/40

ع وَلِأَنْعَامِكُمْ

79/33

غ فِي صُدُورِهِم مِّنْ غِلٍّ تَجْرِي

7/43

ء مِنْ أَيِّ شَيْءٍ خَلَقَهُ

80/18

ه فَأَنتَ عَنْهُ تَلَهَّىٰ

80/10

 

Exemples de la prononciation claire – الإِظْهار avec le tanwine

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ح نَارٌ حَامِيَةٌ

101/11

خ ذَرَّةٍ خَيْرًا يَرَهُ

99/7

ع يَوْمَئِذٍ عَنِ النَّعِيمِ

102/8

غ فَلَهُمْ أَجْرٌ غَيْرُ مَمْنُونٍ

95/6

ء غَاسِقٍ إِذَا وَقَبَ

113/3

ه سَلَامٌ هِيَ حَتَّىٰ

97/5

 

2. L’assimilation – الإِدْغام

 

L’assimilation du Noune Sakina – نْ ou du tanwine s’effectue en présence des six lettres suivantes :

ي – ر – م – ل – و – ن

Il existe deux types d’assimilation – الإِدْغام :

  • l’assimilation sans nasalisation – الإِدْغامُ بِغَيْرِ غُنَّة

  • l’assimilation avec nasalisation – الإِدْغامُ بِغُنَّة

 

A. l’assimilation sans nasalisation – الإِدْغامُ بِغَيْرِ غُنَّة

 

Elle est appelée également l’assimilation complète et elle se fait lorsque la lettre Noune Sakina – نْ ou le tanwine  sont suivis par les lettres Ra – ر et Lam – ل. La lecture se fera sans nasalisation. Les lettres arabes Lam – ل et Ra – ر porteront alors une chedda – ـّ.

On parle donc d’une assimilation complète car on ne retrouvera aucune trace sonore de la lettre Noune – ن.

Exemple de l’assimilation sans nasalisation – الإِدْغامُ بِغَيْرِ غُنَّة :

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ل وَلَمْ يَكُن لَّهُ

112/4

ر أَن رَّآهُ اسْتَغْنَىٰ

96/7

ل كَلَّا لَئِن لَّمْ يَنتَهِ

96/15

ر عَن رَّبِّهِمْ

83/15

 

B. L’assimilation avec nasalisation – الإِدْغامُ بِغُنَّة

 

Elle est également appelée  l’assimilation incomplète. Les cas lettres le déterminant sont les suivantes :

ي – م – و – ن

Cette assimilation est caractérisée par :

  • la présence de la lettre Noune Sakina – نْ ou du tanwine

  • Elle est  suivie par une des lettres suivantes : ي – م – و – ن

L’assimilation avec nasalisation signifie que le son du Noune Sakina – نْ ou du tanwine sera entendue de manière incomplète ou partiellement assimilée.

Exemples de l’assimilation avec nasalisation pour la lettre Noune Sakina – نْ :

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ي فَمَن يَعْمَلْ

99/7

ي لَّن يَقْدِرَ

90/5

و مِن وَالٍ

13/11

و

مِن وَاقٍ

13/34

م مِّن مَّسَدٍ

111/5

م مَّاءٍ دَافِقٍ

86/6

ن مِن نِّعْمَةٍ

92/19

ن لَنَا أَن نَّأْتِيَكُم

14/11

 

Exemples de l’assimilation avec nasalisation pour le tanwine :

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ي يَوْمَئِذٍ يَتَذَكَّرُ

89/23

ي قَرِيبًا يَوْمَ

78/40

و لَهَبٍ وَتَبَّ

111/1

و جُوعٍ وَآمَنَهُم

106/4

م حَبْلٌ مِّن

111/5

م بِحِجَارَةٍ مِّن

105/4

ن قَرِيبٍ نُّجِبْ

14/44

ن حِطَّةٌ نَّغْفِرْ

2/58

 

Remarque:

 

La règle de l’assimilation du Noune Sakina – نْ ou du tanwine s’applique uniquement lorsqu’ils sont la dernière lettre du mot et que l’une des lettres de l’assimilation – الإِدْغامُ est présente en première lettre du mot suivant.

Ainsi, si le Noune Sakina – نْ se trouve en milieu de mot suivi d’une lettre de l’assimilation, il n’y a pas d’assimilation. Il existe uniquement 4 mots dans le Saint Coran appliquant cette règle :

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ي بُنْيَانٌ

61/4

ي الدُّنْيَا

30/7

و قِنْوَانٌ

6/99

و صِنْوَانٌ

13/4

NB: Pour rappel, le tanwine n’est pas concerné par cette note particulière car il ne peut se trouver qu’en fin de mot.

 

3. Le changement – الإقلاب

 

Définition : il correspond au changement du son de son point de sortie initial, ainsi, le Noune Sakina – نْ ou le tanwine se change en Mîm – م. On apliquera cette règle lorsque :

  • on est en présence d’un Noune Sakina – نْ ou d’un tenwine

  • il est suivi par la lettre Ba – ب

  • le résultat de cette rencontre est le changement du Noune Sakina/ tanwine en Mim et une nasalisation- غنة de deux temps

Exemple du changement – الإقلاب

 

Exemple de verset

Sourate/ verset

إِلَّا مِن بَعْدِ

98/4

ۖ لَيُنبَذَنَّ

104/4

 

4. La dissimulation -الإِخْفاء

 

Définition : c’est la dissimulation du son du Noune Sakina – نْ ou du tanwine lorsqu’ils sont suivis par l’une des 15 lettres restantes de l’alphabet arabe :

ت – ث – ج – د – ذ – ز – س – ش – ص – ض – ط – ظ – ف – ق – ك

La prononciation se fera avec une nasalisation- غنة d’une durée de deux temps. Cette nasalisation est légère, pas trop profonde, à l’inverse de celle de l’assimilation – الإِدْغامُ  ou des lettres نّ et مّ.

La méthode de prononciation de la dissimulation -الإِخْفاء

Lorsque la dissimulation se produit, le point de sortie du Noune Sakina – نْ ou du tanwine est ignor. Ainsi, il est prononcé à proximité du point de sortie de la lettre de la dissimulation- الإخفاء.

Le lecteur doit donc faire en sorte que sa langue soit à distance du point de sortie du Noune Sakina – نْ ou du tanwine et proche du point de sortie de la lettre de la dissimulation pendant la nasalisation, prêt à prononcer la lettre de la dissimulation الإِخْفاء.

Exemple de la dissimulation  –الإِخْفاء pour la lettre Noune Sakina – نْ :

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ت كُنتُ تُرَابًا

78/40

ث فَأَمَّا مَن ثَقُلَتْ

101/6

ج أَن جَاءَهُ الْأَعْمَىٰ

80/2

د مَن دَسَّاهَا

91/10

ذ أَنذَرْنَاكُمْ

78/40

ز وَأَنزَلْنَا

78/14

س الْإِنسَانُ مَا سَعَىٰ

79/35

ش فَمَن شَاءَ

78/39

ص فَانصَبْ

94/7

ض إِلَّا مِن ضَرِيعٍ

88/6

ط فَأَمَّا مَن طَغَىٰ

79/37

ظ يَنظُرُ

78/40

ف يَوْمَ يُنفَخُ

78/18

ق أَنقَضَ ظَهْرَكَ

94/3

ك مِنكُمْ

81/28

 

Exemple de la dissimulation – الإِخْفاء pour la lettre Tanwine:

 

Lettre

Extrait de verset

Sourate / verset

ت نَارًا تَلَظَّىٰ

92/14

ث مَاءً ثَجَّاجًا

78/14

ج الْمَالَ حُبًّا جَمًّا

89/20

د الْأَرْضُ دَكًّا دَكًّا

89/21

ذ

يَوْمٍ ذِي مَسْغَبَةٍ

90/14

ز نَفْسًا زَكِيَّةً

18/74

س خَمْسَةٌ سَادِسُهُمْ

18/22

ش سَبْعًا شِدَادًا

78/12

ص وَالْمَلَكُ صَفًّا صَفًّا

89/22

ض قُوَّةٍ ضَعْفًا وَشَيْبَةً

30/54

ط بَلْدَةٌ طَيِّبَةٌ

34/15

ظ ظِلًّا ظَلِيلًا

4/57

ف أَوْ إِطْعَامٌ فِي يَوْمٍ

90/14

ق عَذَابًا قَرِيبًا

78/40

ك إِذًا كَرَّةٌ خَاسِرَةٌ

79/12

 

Remarque :

 

La nasalisation peut être prononcée de manière épaisse ou légère en fonction de la lettre arabe suivant le Noune Sakina – نْ ou le tanwine.

Ainsi lorsque le Noune Sakina – نْ ou le tanwine sont suivis d’une lettre de l’élévation – تَفْخِيمٌ  la nasalisation sera épaisse – lourde.

Lorsque le Noune Sakina – نْ ou le  tanwine sont suivis d’une lettre l’abaissement – تَرْقِيقٌ alors la nasalisation sera légère.

Pour prononcer la nasalisation de façon légère, la bouche doit être positionnée en forme de dôme, puis être préparée à prononcer la lettre de l’élévation.

Exemples :

 

Lettres

Type de lecture

Extrait de verset

Sourate/verset

ص

épais – تَفْخِيمٌ

هُمْ عَن صَلَاتِهِمْ

107/5

ق

épais – تَفْخِيمٌ

كُتُبٌ قَيِّمَةٌ

98/3

ف

léger – تَرْقِيقٌ

أَنفُسَهُمْ

2/9

ف

léger- تَرْقِيقٌ

مَّرَضٌ فَزَادَهُمُ

2/10

 

Conclusion

 

Nous avons donc appris dans cette leçon de Tajwid  du Saint Coran à lire correctement la lettre Noune Sakina – نْ et le tanwine dans le Saint Coran.

Cette leçon est très importante car la lettre Noune Sakina et le tanwine sont très répandus dans le Coran.

Dans notre prochaine leçon, nous étudierons les règles spécifiques liées à l’assimilation- الإدغام.

You are not Enrolled in this Course.