Le nom Manqus – الاسم المنقوص

Centre al-dirassa: Arabe, Coran et Islam en ligne

nom-manqus-arabe

Le nom Manqus – الاسم المنقوص

Continuons à apprendre l’arabe grâce à notre 65ème cours d’arabe gratuit. Ce cours d’arabe contient la grammaire arabe, la syntaxe arabe, la morphologie arabe et plus encore. Nous avons vu lors de la leçon gratuite précédente, l’utilisation du nom Manqous en langue arabe.

Le nom déclinable (اسْم مُعْرَبٌ) se terminant par la lettre arabe (ي) « yā’ « / -ī / précédé d’une courte  kasrah s’appelle (اسْمٌ مَنْقُوصٌ) » le nom Manqus« . C’est-à-dire qu’il s’agit d’un nom se terminant par un long yā ‘/ -ī / précédé d’une kasrah courte, tel que (سَاعِي), (قَاضِي), (غَالِي), etc.Les même conditions que pour le nom Maqŝūr sont appliquées ici.

Les signes diacritiques de déclinaison n’apparaissent que lorsque le nom manqūŝ se trouve au cas de l’accusatif. Par exemple:

 

Exemple Traduction Audio
رأَيْتُ قاضِيَ المَدِينَةِ J’ai vu le juge de la ville

 

Si le nom manqūŝ est au nominatif ou au génitif, les signes diacritiques (đammah au nominatif et kasrah au génitif) n’apparaissent pas. Par exemple:

 

Exemples Traduction Audio
جَاءَ قَاضِي الْمَدِينةِ

Le juge de la ville est venu Nominatif
هَذَا بَيْتُ الْقَاضِي

Ceci est la maison du juge Génitif

 

La lettre (ي) « yā » « / -ī / est toujours omise dans le nom manqūŝ sauf dans les trois cas suivants:

  • Quant il est précédé d’un article défini (ال) « al-« :

 

جَاءَ الْقَاضِي
Le juge est venu

 

رَأَيْتُ قَاضِيًا
J’ai vu un juge

 

Dans les cas autres que les trois mentionnés ci-dessus, le (ي) « yā » du nom manqūŝ est omis, et il est écrit avec une tanwīn. Par exemple:

 

مَرْفُوعٌ

Nominatif

مَنْصُوبٌ

Accusatif

مَجْرُورٌ

Genitif

Défini par le préfixe (ال)

هَذَا الْقَاضِي

Ceci est le juge

زَارَ أَبِي النَّادِيَ

Mon père a visité le club

هَذَا بَيْتُ الْقَاضِي

Ceci est la maison du juge

Annexant(muđâf)

Pas de préfixe (ال)

هَذَا قَاضِي الْمَدِينَةِ

Ceci est le juge de la ville

أَنَا أُحِبُّ نَادِيَالشَّمْسِ

J’aime le club du Soleil

مَرَرْتُ بِنَادِي الصَّيْدِ

Je suis passé par ce club de tir.

Indéfini, sans (ال), et non annexé

هَذَا قَاضٍ

C’est un juge.

رَأى أَخِي نَادِيًا كَبِيرًا

Mon frère a vu un grand club

مَرَرْتُ بِنادٍ كَبِيرٍ

Je suis passé par un grand club

 

Dans la deuxième phrase de cette colonne: (هَذَا قَاضِي المَدِينَةِ), la Dammah n’apparaît pas sur le mot (قَاضِي) « qâđī » (juge), car il s’agit d’un nom annexant.

Dans la troisième phrase de la première colonne: (هَذَا قَاضٍ) « hādhā qâđi-n » (c’est un juge), le yā ‘est omis parce que le mot « qâđī » est indéfini (non précédé de (ال)), et non annexant à un autre nom.

Ce qui a été dit à propos du cas nominatif dans lequel le signe diacritique đammah est supposé (muqadar) est également appliqué au cas génitif. le signe diacritique de la kasrah est donc supposé. L’omission du mot final (ي) « yā’ « / -ī / dépend du fait que le mot soit défini, indéfini ou annexé.

Le cas accusatif est le seul cas différent où le signe diacritique fatћah apparaît sur le nom manqūŝ. Le mot final (ي) « yā » « / -ī / dans le nom manqūŝ est toujours écrit. Cela est dû au fait que le (ي) est omis lorsque le nom manqūŝ est indéfini, non annexé ou non dans le cas d’accusation se terminant par la courte fatħah. Mais quand il se termine par la fatħah courte, la lettre (ي) est écrite, même si le mot n’est pas annexé ou indéfini. Considérez les exemples:

Accusatif préfixé par Alif et Lam

زَارَ أَبِي النَّادِيَ

Mon père a visité le club

Accusatif et non annexant ou préfixé par Alif Lam

رَأى أَخِي نَادِيًا كَبِيرًا

Mon frère a vu un grand club

Accusatif et annexant

أَنَا أُحِبُّ نَادِيَ الشَّمْسِ

J’aime le club du Soleil

Accusatif, indéfini et non annexant

رَأَى أَبِي نَادِيًا كَبِيرًا

Mon père a vu un grand club

 

You are not Enrolled in this Course.