Les bonnes manières à observer lors de la lecture du Coran – leçon 23

Centre al-dirassa: Arabe, Coran et Islam en ligne

Les bonnes manières à observer lors de la lecture du Coran – leçon 23

Introduction

 

Allah le Très Haut accepte uniquement les actions qui sont correctes et sincères. Pour être acceptée par Allah, une action doit donc être en accord avec les règles de la loi islamique et effectuée pour Allah et Lui seul.

Ainsi, un récitateur se doit de respecter certains principes lorsqu’il lit. Nous verrons ci-dessous, les points principaux à observer.


1. Etre en état de pureté légale

 

Le récitateur doit se libérer de ce qui pourrait lui faire perdre ses ablutions mineurs – الوُضوءُ mais également de ce qui pourrait lui faire perdre ses ablutions majeures – غُسْل. Ainsi le lecteur du Saint Coran doit toujours être en état de pureté rituelle.

Cela concernera également les vêtements qui devront être purifiés de toute souillure.


2. L’endroit de sa lecture

 

L’endroit dans lequel il effectue sa récitation doit être pur légalement – طَهار d’après les critères de la législation islamique.


3. La recherche de refuge

Le récitateur du Coran cherche la protection auprès d’Allah le Très Haut par la formule de recherche de refuge contre le Diable – تَعَوُّذٌ. Ceci doit être prononcé en début ou au milieu d’une sourate lorsqu’il débute sa lecture. En accord avec la parole d’Allah  :

فَإِذَا قَرَأْتَ الْقُرْآنَ فَاسْتَعِذْ بِاللَّـهِ مِنَ الشَّيْطَانِ الرَّجِيمِ

“Lorsque tu lis le Coran, recherche la protection contre le Diable banni” (Sourate 16, verset 98)


4. Prononcer la basmala

Le lecteur doit prononcer la basmala au début de chaque sourate excepté la sourate Le Repentir (09):

بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ

Au nom d’Allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux.


5. La concentration

 

Le récitateur doit lire dans une ouverture spirituelle et de concentration par respect envers le Saint Coran. Allah le Très Haut dit :

لَوْ أَنزَلْنَا هَـٰذَا ٱلْقُرْءَانَ عَلَىٰ جَبَلٍ لَّرَأَيْتَهُۥ خَـٰشِعًا مُّتَصَدِّعًا مِّنْ خَشْيَةِ ٱللَّـهِ

“Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l’aurais vue s’humilier et se fendre par crainte d’Allah.”


6. La méditation sur le sens des versets

 

Le lecteur doit lire avec attention, réfléchir sur le sens de ce qu’il lit. Allah le Très Haut dit :

 

أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ ٱلْقُرْءَانَ أَمْ عَلَىٰ قُلُوبٍ أَقْفَالُهَآ

“Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs?” (47/24)


7. L’embellissement de la voix

 

Le lecteur se doit d’embellir sa voix durant la récitation, sans arrogance. Bara’ ibn Azb – qu’Allah soit satisfait de lui –  a rapporté que le Messager d’Allah – qu’Allah prie sur lui et le salue- a dit :

“Embellissez le Coran avec vos voix”

(Source Sunan Abi Dawoud, v.2. Chapitre de la prière : Istihbab at’Tarteel fee al’Qira’a. Hadeeth 1468 al-Maktaba al-Asriya Sayda, Beyrouth)

 

Abou Hourayra – qu’Allah soit satisfait de lui – a rapporté :

“Il n’est pas des notres celui qui ne récite pas le Coran avec une voix mélodieuse”.

(Source Sahih Bukhari, v. 9, livre du Tajwid, p.188, Dar Ihya al-Turath al-Arabi – le Caire, 1378h – 1958)

 

Le but de l’embellissement de la voix est de faciliter la compréhension de la signification du texte et de motiver une personne qui l’entendrait à apprécier la beauté du style et des mots.

La récitation mélodieuse dans le but de divertir est prohibée – حَرام. De même, il est interdit de réciter en suivant la musicalité des notes de musique.

Une authentique, mélodieuse et belle récitation consiste à prononcer correctement les lettres et mots du Coran en appliquant avec perfection les règles de Tajwid.

 

8. Ecouter la récitation

 

Il est demandé à quiconque entend la récitation du Coran, que cela provienne d’un Qari – récitateur, de la radio, de la télévision, d’un ordinateur ou de toute autre source, de l’écouter, de méditer et de réfléchir au sens des versets. En effet, Allah le très Haut dit :

وَإِذَا قُرِئَ ٱلْقُرْءَانُ فَٱسْتَمِعُوا۟ لَهُۥ وَأَنصِتُوا۟ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ

“Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d’Allah).” (7/204)

 

De même, le lecteur doit éviter d’interrompre une récitation dans le but de parler aux gens, sauf lorsque cela est nécessaire.


9. Se retenir de bailler

 

Parmi les bons comportements à observer, le lecteur devra se retenir de l’envi de bailler pendant la durée de sa récitation.


10. Attester de la véracité des paroles d’Allah

 

Le lecteur doit attester de la véracité des paroles d’Allah le Très Haut et être témoin de son appel ainsi que du testament du Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue.


11. Le remerciement

 

Le lecteur doit remercier Allah le Très Haut pour sa générosité lorsqu’il lit un verset sur la miséricorde et de chercher refuge auprès d’Allah le Très Haut lors des versets de mise en garde.


Conclusion

 

Nous avons appris dans cette 23e leçon de Tajwid les principales règles de bienséance lors de la récitation du Saint Coran.

Le Coran n’est pas un livre ordinaire, il est le verbe, la parole d’Allah le Très Haut. Il conviendra donc de le traiter de la meilleure des façons en accord avec la législation islamique.

Dans la leçon prochaine incha Allah, nous étudierons les 3 modes de lecture permises du Coran.

You are not Enrolled in this Course.