La phrase nominale et la phrase verbale en arabe – leçon 8

Centre al-dirassa: langue arabe, Coran et sciences islamiques en ligne

La phrase nominale et la phrase verbale en arabe – leçon 8

1. Introduction- اَلْمُقَدِمَةُ

Dans cette huitième leçon pour apprendre l’arabe en ligne facilement, nous verrons qu’il existe deux types de phrases en langue arabe :

  • La phrase nominale /al jumlat-ul-ismiyya/ اَلْجُمْلَةُ الْإِسْمِيَّةُ – cette phrase commence en général par un nom.
  • La phrase verbale / al jumlat-ul-fi’liyya/ اَلْجُمْلَةُ الْفِعْلِيَّةُ – cette phrase commence en général par un verbe.

Nous allons donc voir ci-dessous les règles définissant la phrase nominale et la phrase verbale en arabe.

2. La phrase nominale et la phrase verbale en arabe

La phrase nominale

Al ĵumla tul Ismiyya

اَلْجُمْلَةُ الْإِسْمِيَّةُ

La phrase verbale

Al ĵumla tul Fi’liyya

الْجُمْلَةُ الفِعْلِيَّةُ

Arabe

أحْمَدُ ذَهَبَ إلَى الْجَامِعَةِ

ذَهَبَ أحْمَدُ إلَى الْجَامِعَةِ

traduction littérale Ahmed est allé à l’université. Est allé Ahmed à l’université.
Arabe

الْمُدَرِّسُ خَرَجَ مِنْ فَصْلٍ

خَرَجَ الْمُدَرِّسُ مِنْ فَصْلٍ

traduction littérale L’enseignant est sorti d’une classe. est sorti l’enseignant d’une classe.

Deux phrases dans le tableau ci-dessus sont des phrases nominales et deux autres sont verbales.

Une phrase nominale est appelée en arabe jumlat-ul-ismiyya – اَلْجُمْلَةُ الْإِسْمِيَّةُ – et une phrase verbale est appelée en arabe jumlatu-ul-fi’liyya – اَلْجُمْلَةُ الْفِعْلِيَّةُ.

3. La phrase nominale – اَلْجُمْلَةُ الْإِسْمِيَّةُ

En langue arabe, une phrase nominale suit les règles suivantes:

  • Elle commence soit par un nom ou soit par un pronom.
  • Elle est composée de deux parties: la première partie appelée mubtada‘ (اَلْمُبْتَدَأُ) est le sujet de la phrase. La deuxième partie, appelée khabar (اَلْخَبَرُ), apporte une information sur le sujet.

A. Le mubtada’ – اَلْمُبْتَدَأُ

Le sujet en arabe al-mubatada‘ – est toujours composé d’un nom ou d’un pronom. Il est toujours au cas nominatif –  مَرْفوعٌ.

Le mubtada’ est le sujet de la phrase. Il peut représenter une personne ou une chose. Il est décrit ou précisé par le khabar de la phrase. Par exemple, dans la phrase: Mohammed est debout. « Mohammed » est le mubtada‘ – sujet et « est debout » est le khabar – description ou précision sur le sujet. Le mubtada’ peut être composé de :

  • اِسْمٌ مَرْفوعٌ – un nom défini : اَلْكَلْبُ جَالِسٌ  – le chien est assis.
  • ضَمِيرٌun pronom : هُوَ طَالِبٌ جَيِّدٌ – Il [est] un bon étudiant.
  • عَلَمٌ – un nom propre : أَحْمَدُ طَالِبٌ – Ahmed est un étudiant.
  • اِسْمُ الْإِشارَةَ – un pronom démonstratif : هَذَا كِتابٌ – c’est un livre.
  • مُضافٌ – un annexant (dans le cas d’une annexion) : كِتابُ النَّحْوِ مُفِيدٌ – le livre de grammaire est profitable.

B. Le khabarاَلْخَبَرُ

Le khabar quant à lui, n’a pas l’obligation d’être composé d’un nom ou d’un pronom mais lui aussi est toujours au cas nominatif – مَرْفوعٌ bien qu’il puisse être composé de : 

  • اِسْمٌ مُفْرَدٌ – un seul nom : أَحْمَدُ طَالِبٌAhmed est un étudiant
  • شِبْهُ جُمْلَةٍ – une phrase ou un complément introduit par une préposition :  أَحْمَدُ فِي الْفَصْلِ – Ahmed est dans la classe.
  • جُمْلَةٌ فِعْلِيَّةٌ – une phrase verbale :أَحْمَدُ دَخَلَ فِي الْفَصْلِAhmed est entré dans la classe.
  • جُمْلَةٌ اسْمِيَّةٌ – une phrase nominale : رَشِيدٌ أُمُهُ صَالِحَةٌ. Rachid, sa mère est pieuse.
Traduction Arabe
Ahmed est étudiant.

أَحْمَدُ طَالِبٌ

Il est un bon étudiant.

هُوَ طَالِبٌ جَيِّدٌ

Mohammed est sorti de l’université.

مَحَمَّدٌ خَرَجَ مِنَ الْجَامِعَةِ

Khalid est sorti de la classe.

 خَالِدٌ خَرَجَ مِنَ الْفَصْلِ

Dans les exemples ci-dessous, nous voyons les mubtada’ des phrases et leur khabar. Cela concerne uniquement les phrases nominales comme nous l’avons vu précédemment. Cependant nous constatons que les khabar varient, observons ci-dessous les types de khabar:

Types de /Khabar/ خَبَرٌ Français Arabe
1. Un nom

اِسمٌ مَرْفوعٌ

مُحَمَّدٌ طَالِبٌ – Mohamed est un étudiant.

 

 

2. Une phrase nominale

 

جُمْلَةٌ اسْمِيَّةٌ

 

أحْمَدُ وَالِدُهُ ذَكِيٌّ – Ahmed, son père est intelligent.

3. Une phrase verbale

جُمْلَةٌ فِعْلِيَّةٌ

 

خَالِدٌ ذَهَبَ إلَى الْمُسْتَشْفَى – Khalid est allé à l’hôpital.

4. Une expression ou une préposition

شِبْهُ جُمْلَةٍ

فَاطِمَةُ فِي الْمَطْبَخِ – Fatima est dans la cuisine.

 

Lorsque le khabar est une phrase nominale, une phrase verbale ou une phrase prépositionnelle, il ne porte pas le signe principal du cas nominatif (dammah ou dammatain) car chaque mot dans ces structures sera voyellisé selon sa propre fonction dans la phrase.

4. La phrase verbale –  الْجُمْلَةُ اَلْفِعْلِيَّةُ

Dans cette partie, nous allons étudier la phrase verbale incha Allah. Elle est appelée  jumlat-fi’liyya – الْجُمْلَةُ اَلْفِعْلِيَّةُ en arabe.

Observons les exemples ci-dessous:

Les deux phrases ci-dessous sont des exemples de phrases verbales.

Phrase verbale 

جُمْلَةٌ فِعْلِيَّةٌ

Arabe

ذَهَبَ أَحْمَدُ إِلَىٰ الْجَامِعَةِ

Traduction littérale Est allé Ahmed à l’université.
Arabe

خَرَجَ الْمُدَرِّسُ مِنْ فَصْلٍ

Traduction littérale Est sorti l’enseignant d’une classe.

Une phrase verbale est appelée – jumlatun fi’liyatun – et est caractérisée par les règles suivantes:

  • Elle commence par un verbe.
  • Elle est composée de 3 parties.

La première partie est un mot qui décrit une action. Le mot « verbe » en français est traduit en langue arabe par – fi’lun – (فِعْلٌ). En arabe, le verbe est toujours un mot unique. Un verbe peut se référer à une action effectuée dans le passé, le présent ou le futur. Le verbe est la partie la plus importante de la langue arabe. Aussi, il est très important d’apprendre les verbes et les phrases verbales pour comprendre l’arabe correctement.

Dans cette partie, nous discuterons uniquement du verbe utilisé au masculin pour décrire une personne ou un objet dans le passé. Ce type de verbe est appelé verbe à l’accompli en français et en arabe فِعْلٌ مَاضٍ. Un verbe masculin à l’accompli est toujours au cas accusatif. Il peut prendre une fatha simple mais jamais une fathatain. Nous apprendrons le présent et le futur plus tard incha Allah lors d’autres leçons. De même, nous étudierons le féminin dans une autre leçon incha Allah.

La seconde partie de la phrase verbale est une personne ou une chose effectuant l’action décrite par le verbe. Cette personne ou objet est appelé sujet du verbe en français et en arabe /fa’ilun / فَاعِلٌ. Un sujet est toujours au cas nominatif portant une dammah lorsqu’il est défini ou une dammatain lorsqu’il est indéfini.

مَفْعُولٌ

أَكَلَ أَحْمَدُ تُفَّاحًا – Ahmed a mangé des pommes.

 

 

جَرٌّ وَ مَجْرورٌ – construction génitive

 

خَرَجَ يَاسِرٌ مِنَ الْمَدْرَسَةِ – Yasir est sorti de l’école

.ذَهَبَ الْرَّجُلُ إِلَىٰ الْبَيْتِ – L’homme est allé vers la maison.

 

Lorsque que l’objet est un nom, il est alors toujours au cas accusatif. Il porte  une fatha lorsqu’il est défini et une double fatha (fathatain) lorsqu’il est indéfini. Cependant, lorsque l’objet est une préposition, il prend le cas génitif et dépend de la préposition.

5. En conclusion

Nous avons maintenant terminé cette leçon sur la phrase nominale et la phrase verbale en arabe.

Vous pouvez vous exercer en effectuant le quiz lié à ce cours d’arabe.

 Si vous avez bien compris cette leçon, vous pouvez maintenant passer à la leçon 9.

 

 

 

Vous n êtes pas inscrit à ce cours.